Prévention, gestion du stress et bien-être

- Le stress & anxiété -

Le stress est une réaction naturelle, biologique et émotionnelle de notre cerveau en réponse à une situation désagréable ou agréable provenant de l’extérieur. Il s’agit donc d’une réaction d’adaptation de l’organisme utile et nécessaire pour survivre. Il nous permet de réagir et de mieux cohabiter avec l'environnement dans lequel nous vivons.

Le regard de quelqu’ un, un mot, le ton employé, gagner au loto, préparer son mariage, la présence du chef dans le bureau, une remarque,... tous ces facteurs de stimulation vont générer une série de réactions de l’organisme que l’on nomme stress.

 

Toutes les personnes n'ont pas le même degré de tolérance et de résistance au stress. Il est nécessaire d'identifier le seuil de tolérance de chacun.

Il est important de bien différentier les facteurs générateurs de stress (la cause, le stimulus, l'origine), du stress (la réaction de l’organisme). C'est la stimulation excessive (par son intensité, sa durée et sa répétition) qui est nocive, lorsqu'elle dépasse les capacités d'adaptation de l'individu. 

Ses conséquences à long terme peuvent s'exprimer différemment selon les personnes, des déséquilibres pouvant provoquer des tensions, l’anxiété, l'irritation, troubles du sommeil, digestifs, hypertension, fatigue, ...

 

Nous pouvons tous apprendre à mieux le gérer en identifiant les premiers signes et en mettant en place des phases de récupération. Des pratiques comme la sophrologie ou la réflexologie peuvent vous aider à éviter l'excès de "stress".

Ces techniques s'ajusteront à vos besoins tout en respectant votre rythme.

            Attention !

Les soins "non conventionnels" tels que la sophrologie ou la réflexologie, ne remplacent en aucun cas les traitements proposés par la médecine conventionnelle, ni vous dispensent d'être suivi(e) par le médecin traitant. Elles se pratiquent et s'utilisent en complément de tout autre traitement.

Il convient d'indiquer :

  • la nécessité de prendre en compte les facteurs de risques dans leur globalité, compte-tenu des interactions entre les différents facteurs existants ;

  • la nécessité d'une approche pluri-professionnelle ;

  • l'intérêt de démarche d'intervention intégrant tous les niveaux de prévention.

Mécanisme du stress et apport de la sophrologie

Lien entre les T.M.S et les risques psychosociaux

Dans une présentation d'une vingtaine de minutes lors de la 7ème Semaine de la qualité de vie au travail, Agnès Aublet-Cuvelier, chercheuse à l'INRS, fait le point sur l'état de la connaissance à propos des relations entre les troubles musculosquelettiques et les risques psychosociaux.

Pour pouvoir accéder à toutes les informations, veuillez stp vous connecter depuis un ordinateur.

 ©Caroline Benkö 2013